Joey Barton choix de vie alternatifs – numéro quatre

Bonjour! C’est vrai, un joueur de football qui parle anglais dans une autre langue, essayez de ne pas être trop surpris maintenant hein? Tout simplement parce que le soi-disant ‘Golden (Olden) Génération” n’avaient pas les boules d’être chassés de leur pays pour rejoindre une équipe dans une ville qui se trouve à avoir un faible pour les bien-pensants maniaques, ne signifie pas que vous devez être surpris par moi. Mon but est de Marseille, et il est bon de pouvoir enfin jouer pour une équipe qui me fait. Il sera grand séjour en France, parce que ce sera comme une culture complètement différente de celle que je suis habitué à la maison, où je peux être un voyou vicieux et encore raisonnablement espérer être dépeint comme une victime. En Angleterre, j’ai été étouffé par une absence totale de liberté de création et l’impression que je ne pourrais jamais faire ce que je veux ou être la personne que je voulais être, mais en France, je peux tout à fait heureusement manger des pâtisseries en plein jour dans un ironique t-shirt et chaussures preoposterous sans être appelé un branleur. C’est magnifiquecent! Je n’oublierai pas mes racines bien. C’est comme le grand philosophe français Jean-Michel Jarre a dit, l’amour que nous faisons est égal à cuire les gâteaux que nous. Pouvez-vous imaginer Stevie G disant quelque chose comme ça dans un café français sans ressembler à un ridicule, essayez-dur, récidiviste, merde-pour-cerveaux? Non, ne le pense pas. Certaines personnes ne manquent conscience de soi. Je pars pour nettoyer mes oignons.

Traduction…

Bonjour! That’s right, an English football player speaking in another language, try not to be too surprised now eh? Just because the so-called ‘Golden (Olden) Generation’ lacked the balls to be hounded out of their own country to join a team in a town that happens to have a soft spot for well-meaning maniacs, doesn’t mean you should be surprised by me. I’m dedicated to Marseilles, and it’s good to finally play for a team that gets me. It’ll be great living in France, because it will be like a completely different culture to the one I’m used to at home, where I can be a vicious thug and still realistically hope to be portrayed as a victim. In England I was suffocated by a total lack of creative freedom and felt like I could never do the things I wanted to do or be the person I wanted to be, but in France I can quite happily eat pastries in broad daylight in an ironic t-shirt and preoposterous shoes without being called a tosser. It’s magnifiquecent! I won’t forget my roots though. It’s like the great French philosopher Jean-Michel Jarre said, the love we make is equal to the cakes we bake. Can you imagine Stevie G saying something like that in a French cafe without looking like a ridiculous, try-hard, recidivist, shit-for-brains? Nah, didn’t think so. Some people just lack self-awareness. I’m off to clean my onions.

Advertisements

Speak Your Brains - tell me what you think.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s